30.5.06

Demenagement

Et oui, une derniere note pour vous donnez ma nouvelle adresse.
Ce n'est pas loin. Il vous suffit de cliquer la :

Nouveau blog


A tout de suite.

29.5.06

German Fest

Alors, aujourd'hui, il va y en avoir des photos !

Car, hier, dimanche, nous sommes alles avec nos "amis de Berlitz" (sujet des prochains blogs) a la fete allemande. Ca se voullait etre une "fete de la biere" a Tokyo, ce qu'ils n'ont pas trop reussi. Par contre, ils ont cree un veritable Bier-garten ! Ce qui est assez incroyable vu que le principe meme du bier-garten est tres local en Allemagne (en general, Allemagne du Sud, mais surtout en Baviere) et est tres difficile a creer. En effet, il faut le local et le parc pour s'assoir dehors.


Et la, il faut admettre qu'ils ont fait fort. En arrivant hier devant ce lieu, Cordula et moi, nous avons eu un pincement au coeur : c'est exactement comme le Park Cafe pour la place au centre ville. C'est ou nous allions souvent pic niquer les soirs d'ete car nous habitions tout pres. On pouvez meme le rapprocher du fameux Bier-Garten du Seehaus dans l'Enlgischergarten (avec sa fontaine qui faisait office de lac) ! C'est pour dire !



Donc, ca nous afait tres plaisir surtout que - chance inouie - hier apres midi, le soleil a extermine tous les nuages et nous avons eu une superbe soiree !



Bon. Ensuite, la biere etait de la Edinger (ce n'est pas ma preferee) et les charcuteries, pourtant tres allemandes, n'etaient pas a la hauteur car elles n'etaient que bouillies et pas grillees (surement pour ne pas etre trop gras pour les japonais). Mais apres 1 an presque et demi au Japon, il nous fallait absolument mange quelque chose pour resister a un demi litre de Weissbier. Et oui, sans entrainement, on ne tient plus la route !

De toute facon, a ce niveau la, les japonais n'ont plus, ne tiennent pas longtemps la route, mais meme bourres, ils savent rester tres discrets. Pas du tout allemand, ca !

24.5.06

Histoire d'une photo

Aujourd'hui, apres un bon dejeuner italien, Lukas et moi sommes tombes sur cette pub vantant un produit que nous n'avons pas reussi a cerner : un burger-restaurant ? une croisiere sur un navire americain (burger) ? A vrai dire, nous n'avons meme pas pense demander. Nous etions, en fait, trop occupes au devenir de cette photo prise par Lukas avec son portable.

En effet, etant plus recent que le mien, l'objectif integre est bien meilleur que sur le miens (2, plutot qu'un seul mega-pixels). Donc, je l'ai laisse prendre la photo puis lui ai demande de me l'envoyer. Ce qu'il a tout de suite fait mais sur mon adresse Email vodafone (donc sur le portable). J'etais bien avance vu que, justement aujourd'hui, je n'ai pas mon lecteur de cartes. J'ai pu donc teste la communication par infra-rouge (n'ayant pas de bluetooth) pour la passer sur mon laptop. Et voila comment cette photo a pu arrive sur le blog. Fantastique, non ?

En passant, il fait, aujourd'hui, bien beau et tres chaud. Aaah, l'ete et les jolies robes qui volent au vent !

22.5.06

L'ete etait la !

Cela faisait pres de 2 semaines que nous n'avions pas vu le soleil. Samedi, meme, nous avons eu droit a un orage d'une puissance incroyable. Il faisait tellement sombre a 15h30 qu'on aurait pu se croire en pleine nuit. C'etait, semble-t-il, le coup de tonnerre (au sens propre) avant la fin, car des samedi soir, on pouvait voir les etoiles et la temperature etait agreable.


Dimanche fut une journee qui sentait bon l'ete : un ciel d'un bleu provencal, un soleil chaud et un vent doux. Il n'en fallait pas plus pour tout les tokyoites (et nous aussi) pour mettre tout l'appartement sur les balcons : les machines successives, les draps, les couvertures et meme les foutons (dans notre cas, l'enorme matelas en latex). Il faut dire qu'ici, c'est le boulot du soleil de secher le linge. Bien que le climat soit tres humide, les seche-linges sont tres peu repondu, contrairement a ce qu'on pourrait penser et surtout, compare a la distribution de climatisations.

Donc, les pauvres femmes japonaises qui, pendant 2 semaines, ont vu le linge s'entasser et les foutons commencer a moisir, ont eu hier une journee de dingue.

La preuve en est tous ces balcons utilises au maximum. C'est interessant pour jouer au jeu tres repandu chez les gaijins : "combien sont-ils dans cette famille ?".

Enfin, ce n'etait malheureusement qu'un repis car, en theorie, juin est le mois de la pluie. Ca doit etre horrible vu qu'il pleut deja tout le temps ici ! Par mesure de securite, nous avons achete un "secheur d'air". Mais on ne la pas encore ouvert. Ce sera le sujet d'une prochaine note.

15.5.06

Une vie de chien !


Aujourd'hui, une nouvelle curiosité du Japon lointain: les japonais et leurs chiens.

Nous connaissons tous au moins une personne que nous pourrions décrire comme "gaga de son chien". Et bien ici, cette personne passerait sûrement inaperçue ! En effet, le chien ici, qui remplace souvent l'enfant dans une famille, possède un statu quelque peu ambigu.

Premier point: un chien ne peut pas sortir tout nu ! Il faut qu'il porte un petit "habit"
sur le dos et autour du cou, voir même, pour les gros chiens, un t-shirt ! Et ceci vaut aussi pour l'été, quand monsieur transpire déjà comme un boeuf et madame ne se sépare plus de son ombrelle, le pauvre chien, lui, ne peut pas risquer un attentat à la pudeur !

Deuxième point: les propriétaires de chiens ne se rencontrent plus dans les parcs mais à la terrasse des centres commerciaux utilisée uniquement à cet effet ou par les fumeurs (interdits partout ailleurs) ou encore, par 2 "gaijins" perdus (qui d'autre pourrait avoir envie de "profiter" du soleil ???).
En effet, les chiens sont plus qu'admis dans les centres

commerciaux ou des caddys spéciaux leurs sont réservés (sponsorisés par Pedigree). Evidement, durant cette pause casse-croûte obligatoire, ils pourront partager quelques frites avec leurs maîtres, venir boire sur la table ou mordre dans le burger.

Troisième point: les chiens, ici, ne peuvent plus marcher ! ou bien, ils ont perdu toute endurance à tel point que leurs maîtres doivent les promener dans une "poussette" pour chien. Déjà, on a vu dans les magasins des caddys spéciaux. Mais avec la poussette
pour chien, nous atteignons le summum !! Le chien reçoit, alors, vraiment l'attention porté aux enfants : on le porte quand la poussette n'est pas possible, on se relais à ses cotés pour prendre des photos (une fois l'homme et le chien, puis la femme et le chien), on lui montre même les fleurs fraîchement épanouies pendant les premiers dimanche de printemps.

Le chien, évidement, s'en fout comme de sa première puce...

6.5.06

Des crottes de nez pour Oeuf de Pacque

Dans notre lointain Japon, tous nos jours fériés habituels passent complètement inaperçus. Si Noël permet une certaine débauche commerciale, Pacques, par contre, passe à des années lumière d'ici.

Ce week end là, nous étions à Nikko. Petite ville à 2h au nord de Tokyo. Ce lieu est connu pour sa concentration de temples et, surtout, pour le bas-relief de l'un d'eux montrant 3 singes, l'un se couvrant les yeux, l'autre la bouche et le troisième les oreilles. On peut y lire qu'il ne faut rien raconter, rien entendre et rien voir de mal comme le font ordinairement les "singes". On peut aussi y voir une attitude timorée du "j'ai rien vu, rien dit et rien entendu".

Quoi qu'il en soit, on retrouve ce motif décliné à toutes les sauces dans le Japon entier. A Nikko, on peut même acquérir des "crottes de nez de singe" comme on peut le voir sur cette emballage. Ca n'a pas l'air très ragoûtant, mais, en fait, c'est très bon : c'est des cacahuètes enrobées de chocolat. Un peu comme les M&Ms.

Evidement, ca ne vaut pas nos bons Oeufs de Pâques...


13.4.06

Totoro

Si tu as un probleme, il te suffit d'appeler tres fort:
"Totoro, totoro, TOTORO !"
Et si tu as de la chance, alors un "chat-bus" avec des petites souris comme clignotants, apparaitra en t'emmenera la ou tu dois aller.

Non, je ne divague pas et je ne suis pas fou. Non, le Japon n'est pas le pays de fees. Mais cette histoire sans queue-ni-tete est le scenario d'un dessin anime japonais, generalement appele "Manga", mettant en scene deux adorables petites filles qui decouvrent les bons Esprits qui peuplent la foret voisine.


Bien que, en France, on apparante souvent les mangas aux dessins-animes des annees 80 (Goldorak), violent, voir carrement erotique, il y a aussi tout un domaine qui traite du merveilleux. Les dessins sont alors tres vivants et tres expressifs, bien plus que tous les productions Walt-Disneys actuelles. Les histoires sont etrangement a cheval sur la realite et la fiction. Un peu comme la Bd de Fred "Philemon" qui retombait toujours sur ses pattes a la fin.


Exemples, donc :

Mon voisin Totoro

La ville suspendue de Puta
...

Bon, la je n'ai pas trop d'exemples, mais si ca vous interesse, faites le moi savoir.